THESES, MASTERS

TRÈS IMPORTANT : La présence sur ces listes ne peut en aucun cas servir de preuve de l’obtention par l’auteur du diplôme correspondant. Seul le diplôme original, ou une attestation authentifiée par l’Université, peut remplir ce rôle.

Ce sont les diplômes (Thèses et Masters  -M2, M1, ainsi que les DEA et maîtrises-) délivrés par le Creops  depuis sa création.

Chaque colonne des tableaux peuvent faire l’objet d’un  tri alpha numérique.

Les thèses sont en principe consultables à la Maison de la recherche, Rue Serpente, ou au Creops, INHA. Dans la mesure du possible un lien renvoie à l’adresse où l’on peut se procurer la thèse en microforme (payant) ou bien, le cas échéant, à un résumé de la thèse.

Thèses en cours

(Ordre alphabétique des doctorants)

ANDOLFATTO David, « Art et archéologie de l’ouest du Népal Représentations du pouvoir, des dieux et de l’invisible entre le Xe et le XVIe siècle »

BRUCCOLERI Valentina, « La céramique chinoise destinée au monde indo-persan sous la dynastie Ming (1368-1644) » (sous la dir. d’Antoine Gournay)

CHASSAING Pauline, « L’art de l’estampage  Chine »(dir. A. Gournay)

GASCUEL Hélène, « L’art du vêtement en Chine sous la dynastie des Qing (1644-1911) » (dir. A. Gournay)

HOURDIN Nina, « L’art du verre chinois à la fin de la période impériale (XV – XXème siècle) » (dir. A. Gournay)

KIM MARANDET Mee Jung, « Le montage traditionnel coréen à l’époque de la dynastie Joséon (1392-1910) » (dir. A. Gournay)

LI Weiwen, « La Cité impériale de Pékin sous les Ming » (dir. A.Gournay)

PARK Hye Jun, « L’installation comme dispositif méditatif : l’influence de la spiritualité orientale sur l’art contemporain » (dir. A. Gournay)

QUETTE Béatrice, « L’art des émaux cloisonnés chinois »(dir. A. Gournay)

 

Mentions : B : Bien ; TB : Très Bien ; TH : Très Honorable ; TH FJ : Très Honorable avec les félicitations du Jury.